La course au mariage parfait.

Cet article va sans doute paraitre paradoxal, puisqu'en tant que blogueuse mariage, je passe mon temps à montrer et expliquer ce qui rend un mariage beau, cool, actuel.

Je suis quelqu'un de visuel. J'aime Pinterest, j'aime la déco, j'aime les fleurs sauvages, j'aime les robes fluides, j'aime la belle papeterie, j'aime les détails soignés aux mariages.
Mais quelque chose à tendance à s'installer dans les mariages que j'aime beaucoup moins, la course au mariage parfait. Un retour de flamme obligatoire, mais qui me met mal à l'aise.

La recherche du mariage parfait, celui mariage que l'on a vu sur un blog, épinglé sur Pinterest, aux tons harmonieux, aux photos lumineuses, à la déco parfaite. Ce sont ces idées que l'on trouve originales et que l'on veut reproduire. Un candy bar, des noeuds papillons, un bars à jus, un photobooth...

Avec tout ça, on perd parfois de vue l'essence même du mariage, cet engagement tellement important. Je n'ai cessé de dire qu'un mariage doit ressembler aux mariés. Cette journée reflète leurs personnalités, l'amour qui les uni, l'amour de leurs familles et amis, leur histoire, leurs rêves de vie à deux, ou plus. Une journée riche en émotions, qui est stressante. Mais stressante pourquoi?
Parce que vous vous engagez pour toute une vie. C'est avoir l'intime conviction que l'amour du couple est plus fort que les tempêtes qu'il pourra traverser. C'est savoir que l'on sera toujours plus heureux à deux. C'est un gros engagement, important, l'un des plus puissant de votre vie.


Un autre stress vient malheureusement bien souvent s'installer. La peur du visuel.
"Est ce que ma déco sera assez jolie? Est-ce que je suis assez originale? Est-ce que ce que je montre reflète ce que je veux montrer?" Ces questions qui résonnent dans les têtes des futures mariées me frustrent.

Photo : Logan Cole

Photo : Logan Cole

Etant photographe et vidéaste, je suis presque tous les samedis "sur le terrain", avec les mariés. J'ai vu tellement de mariages magnifiques, parce que la force de leur amour était bouleversante. Parce qu'ils se seraient dit OUI 100 fois, sans rougir. Parce qu'ils savourent chaque seconde, chaque mot de leurs proches, parce qu'ils s'échangent des regards complices. J'ai aussi vu des mariages esthétiquement très réussis, mais qui étaient dans la démonstration, dans le stress, en perdant de vue l'essence même de la journée.


Lequel sera publié?
Mon blog a une ligne éditoriale stricte. Il montre ce que j'aime, esthétiquement. Il a pour but de montrer de l'inspiration, des nouveautés, de proposer des idées, de mettre en avant de chouettes talents et prestataires. Je reçois les photos de mariages sans connaître leur histoire. Sans savoir si derrière les jolies photos léchées, leur amour est solide comme le roc, si leurs invités se sont amusés, s'ils ont été émus. Je publie une 20aine de photos sur un reportage de 500 à 600 photos. Ma sélection est stricte et réfléchie, et elle ne montre parfois pas les détails qui ont moins de style, mais beaucoup plus de valeur personnelle. Il faut que vous en ayez conscience.

Vous pouvez vous marier à 2 ou devant 400 personnes, vous pouvez aimer les guirlandes guinguettes et la toile de jute, vous pouvez ne pas aimer la déco et mettre tout votre argent dans un traiteur incroyable, vous pouvez manger un pic-nic par terre ou un repas gastronomique sous cloche, vous pouvez porter une robe colorée ou une longue robe de créateur.
L'esthétique n'a jamais été l'essentiel et ne le sera jamais. Vous avez les clefs de cette journée. Les blogs sont là pour vous donner des idées, pour vous inspirer et vous aider à écrire votre propre histoire.

Photo : Logan Cole

Photo : Logan Cole

Le sens premier n'est pas la. Ne le perdez pas de vue, ne passez pas à coté des plaisirs des préparatifs, ne passez pas à coté de votre jour J en vérifiant que chaque détail de déco soit bien en place. Ne cherchez pas la perfection, l'esthétisme à tout prix.
Si votre amour et votre bonheur est visible, elle est là, la vraie beauté. Rien de chez AVA ne pourra être comparable à ça.