S’enfuir à New-York et s’y marier, avec Eline et Joris

Des mariages, j’en vois des dizaines par semaine. Ils sont partout : sur Facebook, Instagram, Pinterest, sur les sites des photographes, à la télévision et de mes propres yeux les samedis.
Même si je m’émerveille toujours de cet optimisme, de l’insouciance et de petits détails, il m’arrive de me dire que rien ne me surprendra plus. Et comme à chaque fois que je pense avoir  « fais le tour de la question » , je tombe sur quelque chose qui me retourne l’esprit par sa différence et sa beauté. Ca peut être un défilé, une robe, un couple, un reportage mariage…

C’est ce qu’il s’est passé avec le mariage d’Eline et Joris. L’ idée de ce couple belge, c’était de s’enfuir à New-York pour se marier. En plein froid polaire de janvier, juste à deux. Mais en embarquant leur photographe, Elke, qui est l’une des meilleures en Belgique pour moi. Elke a le véritable don de capturer les moments et les émotions. Jugez par vous-même ci-dessous!

Ce mariage m’impressionne de raffinement et d’authenticité et il est un énorme coup de coeur.

Toutes les infos pratiques se trouvent sous les images.

Robe : Solace of London at Solace of London, veste customisée en soie via Cermo Concept Zoersel
Costume : Van Gils chez Van Gils Antwerpen
Accessoires : Voile: Twigs and Honey  Couronne: Naturae Design Chaussures: Monar Antwerp Etole en fausse fourrure: Etsy
Traiteur : The River Café Brooklyn, 1 Water St. NY, et un petit restaurant italien proche de Times Square mais malheureusement on ne se souvient plus du nom.
Beauté : GlamSquad – (Pearl (maquillage) and Savannah (coiffure))
Photographe : Elke Van den Ende
Bijoux : création de Robb.Zilla Antwerpen
Fleurs : Blooming Affairs at 925 Broadway, New York, NY 10010, USA
Moment favori de la mariée : C’est si difficile de choisir ! On a vraiment passé une journée parfaite. Entre chercher un témoin au hasard à l’hôtel de ville et en trouver un (Jimmy), tomber sur un petit resto italien pour manger une pizza et être félicité par tout le personnel ( avec champagne et canoli maison !), embarquer sur le ferry glacé vers Staten Island pour une photo avec la Statue de la Liberté dans la brume… Tout était incroyable ! Même si nous n’étions qu’à deux, nous avions eu l’impression que toute la ville fêtait ça avec nous. Nous n’aurions pas pu rêver d’une meilleure journée.
Bethesda Terrace à Central Park avait une place de choix dans ma liste d’endroits pour les photos. Et ça en valait vraiment la peine. Le lieu et la lumière, c’était magnifique. Les émotions que j’ai pu ressentir à cet endroit étaient vraiment magiques, le parfait mélange entre joie, mélancolie et puissance en écoutant un guitariste jouer l’Adagio du Concerto de Aranjuez, un peu plus bas. Je me souviens de ce moment, je ne me suis jamais sentie aussi bien.
Aussi peu romantique que ça n’y parait, se marier en 30 secondes dans une pièce sombre d’un grand hôtel de ville avec un employé qui crie « NEXT » permet vraiment de voir la beauté dans la laideur de l’endroit et particulièrement le paradoxe des épreuves et triomphes que l’on peut vivre dans une vie.
Moment favori du marié : Je me souviendrai toujours du moment où Eline est descendue des escaliers du petit hôtel où nous logions. Notre photographe m’avait ingénieusement positionné devant une petite église juste en face de l’entrée de l’hôtel, et c’était magique. La nuit précédente, un peu de neige était tombée et c’était un instant de pure magie. Le moment où nous étions au sommet du Rockefeller Center dans un froid glacial, et le moment où le soleil se levait sur un pont de Brooklyn abandonné, tout était magnifique.
Conseil pour l’organisation : Si un endroit vous tient à coeur, marriez-vous là! Ne vous inquiétez pas trop des formalités (mais assurez-vous tout de même de connaître les règles en vérifiant auprès de votre commune) et faites-en une journée vraiment intime pour vous et votre partenaire.

VOUS AIMEREZ AUSSI

LAISSEZ UN COMMENTAIRE