Cérémonie laïque, mode d'emploi.

Les cérémonies "laïques" sont de plus en plus répandues chez nous. Certains préfèrent l'appeler "cérémonie d'engagement" ou encore "cérémonie d'union", pour qu'aucun aspect spirituel ne vienne s'y mélanger.

Emily March ©

Emily March ©

Une cérémonie d'engagement, c'est quoi?

Ça peut ressembler à une cérémonie religieuse, mais hors du lieu de culte. C'est la liberté ultime. On peut choisir le cadre, les textes, les musiques, le ton, l'angle, les rituels, l'officiant... C'est une cérémonie créée de toute pièce par les mariés, qui représente leurs valeurs, leur histoire et leur amour, sans références religieuses ni culturelles.

*Les mariés qui décident de réaliser une cérémonie d'engagement ne sont pas non-croyants pour autant. Ils peuvent être de croyances différences, avoir des familles de croyances différentes ou préfèrent tout simplement créer eux même leur cérémonie, sans règle ni code.

Comment s'y prendre?

Même si tout est possible, même si vous êtes libres à 100%, ça demande un peu (voir beaucoup) de travail!

-- Tout d'abord, discutez-en. Avec votre futur femme, avec votre futur mari... Mais aussi avec votre famille et vos amis. Toutes les réactions sont possibles. Certains ne comprendront pas, parce qu'ils n'en ont jamais vu. D'autres seront tristes de ne pas aller à l'église, au temple... Certains essayeront peut-être même de vous faire changer d'avis. Mais n'oubliez pas, c'est vous les patrons! De ce que j'ai pu voir, PERSONNE ne reste indifférent à ce genre de cérémonie. Elle est à la fois neutre, mais regroupe tous les éléments nécessaires pour être terriblement prenante.
-- Ensuite, déterminez ce que vous avez envie de dire : Qu'est ce que vous voulez faire ressortir de votre cérémonie? Comment imaginez-vous ce moment? Vous vous imaginez en train de rire? De pleurer d'émotion? Jetez vos premières idées sur une feuille de papier. La structure de votre cérémonie va évoluer au fur et à mesure de sa construction, mais vos idées de base seront vos lignes directrices à maintenir tout au long de votre réflexion.

Kurt Boomer ©

Kurt Boomer ©

Kurt Boomer ©

Kurt Boomer ©

(*) Le choix de l'officiant :

Il s'agit ici du poste le plus important de la cérémonie. Choisir LA personne qui va animer, parler, placer des mots sur vos sentiments et votre engagement... Ça ne se choisit pas à la légère.

L'officiant devra assez bien vous connaitre pour savoir quel genre d'anecdote il pourra dire sans vous mettre mal à l'aise, à quels souvenirs il pourra faire allusion et surtout ne pas faire allusion.
Cette personne devra également être à l'aise devant une assemblée, avec un micro et surtout, avec les mots. Il créera une cérémonie surprenante, émouvante, qui risque de vous bouleverser. Un très grand rôle qu'il est difficile de donner à une seule personne. De nombreux mariés choisissent donc d'avoir plusieurs officiants pour se partager la tâche. Parents, amis,...

Il est également possible de faire appel à des professionnels. Même si vous pouvez y perdre en personnalisation ( qui vous connait mieux que vos parents, votre meilleure amie? ), il n'est pas impossible de trouver un officiant avec qui le courant passera tellement bien que vous pourrez lui confier des choses très personnelles.
 

Bek Grace ©

Bek Grace ©

Erich McVey ©

Erich McVey ©

Concrètement, ça se passe comment?

En ayant vu et vécu de nombreuses cérémonies d'engagements, je me suis rendue compte qu'une certaine structure est tout de même respectée. Une trame que l'on retrouve parfois sur internet.
Chacun de ses points peuvent être supprimés, modifiés, d'autres peuvent être ajoutés, mais il s'agit ici d'une structure de base qui peut aider de nombreux futurs mariés à commencer l'écriture de leur cérémonie :

1) Installation des invités :
Les invités arrivent, s'installent, visualisent l'ambiance, le décor. De la musique est souvent diffusée pour donner le ton.
2) Entrée de la suite, des mariés
3) Remerciements et petit mot de la part des mariés
4) Interventions des officiants* :
Mise en avant du parcours et valeurs du couple, lecture de textes, de voeux, de poèmes...
5) Geste collectif, rituel symbolique :
Comme pour représenter le couple et cette cérémonie en une seule image, un rituel symbolique est très souvent établi. Voici les 5 rituels les plus fréquents : Le sable - L' arbre à vœux - Les rubans - La bougie - Le cocktail
6) Les vœux des mariés
7) L'échange des alliances
8) La sortie de cérémonie : Confettis, pétales, riz... Et des bulles!

Kurt Boomer ©

Kurt Boomer ©

Kurt Boomer ©

Kurt Boomer ©

Pensez à la lumière :

Si vous souhaitez avoir de jolies photos, la lumière est un élément à prendre en compte... Ab-so-lu-ment!
Attention aux cérémonies en plein soleil de midi. Si vous le pouvez, préférez les cérémonies en fin de journée ou ombragées. Avoir le soleil de face sur votre visage sera non seulement désagréable pour vous, mais un supplice pour votre photographe qui risque de ne pas avoir un joli rendu.
Pour les cérémonies intérieures ou le soir, pensez à apporter de la lumière indirecte et diffuse. Oubliez les spots, préférez les guirlandes, lampes d'appoints, bougies, rideaux de lumières.

Claire Penn ©

Claire Penn ©

Les astuces :

_ Essayez de créer une cérémonie rythmée : Laissez tomber les longs textes de 12 pages. Essayez plutôt de capter l'attention avec un choix de textes et de musiques fort, pep's et intense.

_ Mélangez les émotions : Par exemple, après un texte très fort lu par un parent, n'hésitez pas à enchainer avec un autre texte, cette fois ci lu par l'un de vos amis (le plus drôle) qui pourra faire quelques clins d’œils à votre histoire et proposer des anecdotes pour détendre l’atmosphère.

_ Ne contrôlez pas tout : Même si vous décidez de la succession de textes, de l'angle à choisir, du timing... Laissez place à la surprise. Si vous avez bien choisi vos officiants, ce ne sera que du plaisir à entendre. Laissez également la place à l'émotion, ne vous retenez pas de verser une larme, ou de serrer vos parents dans vos bras. Mettez de coté la pudeur pour quelques minutes et profitez de ces moments intenses de bonheur.

_ Restez vous-même : N'essayez pas de faire quelque chose d'incroyable. Votre cérémonie doit vous ressembler, tout comme votre mariage. Vous devez y retrouver l'essence même de votre couple. De la complicité, des rires, et beaucoup d'amour, c'est à peu près tout!

_ On coupe tout : N'oubliez pas de demander en début de cérémonie de couper les téléphones et de ne pas se lever pour prendre des photos, ce qui pourrait gêner le photographe et gâcher certaines prises de vues.

_ Soignez les détails, la déco, les choix musicaux : Sans vouloir régler votre cérémonie comme du papier à musique, certains détails peuvent vraiment faire la différence.
Le lieu : Qui peut créer une ambiance visuelle et être en cohérence avec vos dires.
La musique : Qui doit être sélectionnée avec précision pour vous représenter au mieux, et représenter le moment.
Le son, les micros : Si les gens à l'arrière n'entendent pas ce que vous dites à l'avant, si les musiques ne sont pas bien synchronisées et mises au bon moment, ça peut rapidement faire retomber l'émotion.

 

Et surtout... Profitez du moment!