Dis-moi oui #8... Avec Camille et Thibaud

Chaque dimanche, nous retrouvons le témoignage intime et sincère de la demande en mariage d'un couple qui a décidé de se dire oui. Aujourd’hui, c'est Camille et Thibaud qui m'ont raconté de quelle manière ils ont décidé de s'unir.

Thibaud:

Pour commencer, il faut savoir que j'ai toujours été contre l'idée du mariage. Mais après 8 ans et demi de couple dont 4 de vie commune, de beaux moments mais aussi d'autres plus difficiles surmontés ensemble, j'ai finalement changé d'avis. Lorsque nous avons décidé de partir en city trip pour nos 9 ans, je me suis dit que ce serait l'idéal pour faire ma demande.

J'ai gardé la surprise pour moi, et plus le séjour approchait, plus j'y pensais. Quelques jours avant, j'ai acheté la bague, tout était prêt… Ou presque! Nous n'avions toujours pas choisi de destination et je ne savais pas du tout comment et quand j'allais faire ma demande. Mais pas de stress, je me débrouille assez bien pour improviser!

Nous nous sommes finalement décidés à la dernière minute pour Bruges. Une fois sur place, Camille voulait faire un tour en calèche dans la soirée… Bingo! Le moment était trouvé.

Nous voilà en route mais ce n'est pas facile de s'agenouiller dans une calèche en mouvement! Comment m'y prendre? Ouf, la cochère s'arrête près d'un lac. Re-bingo! Ce sera ici.

N'ayant que 5 minutes de pause avant de redémarrer, j'ai pressé Camille pour qu'on aille au bord du lac, elle avait l'air de trouver ça bizarre. En plus, je tenais la bague dans la poche de ma veste, ce qui a attiré son attention car j'ai toujours ma main dans la poche de mon jeans.

Une fois au bon endroit, j'ai vite vérifié qu'on était seuls.

Ni une, ni deux, un genou au sol et je faisais ma demande.

Après un non (elle n'en revenait pas), elle a quand même dit oui ;)!


Camille:

C'était au mois de novembre. On avait décidé de s'offrir trois jours en amoureux à Bruges. Ayant visité Venise quelques mois plus tôt, j'avais peur d'être déçue de la ville mais, vu ce qui m'attendait, ça ne fut pas du tout le cas!

Le premier soir, j'avais envie de faire la traditionnelle promenade en calèche. Je pensais que j'allais peiner à convaincre Thibaud qui n'est pas un romantique dans l'âme… Mais pas du tout, il a accepté de suite! Émerveillés, nous avons donc entamé la visite de Bruges en calèche, dans les rues presque désertes à la tombée de la nuit.

Arrivés au Béguinage, un peu à l'extérieur de la ville, la cochère nous annonce cinq minutes de pause. A ce moment, j'ai été très surprise car Thibaud a saisit ma main et avançait d'un pas décidé jusqu'à un lac, non loin de là. J'avoue que j'ai eu la puce à l'oreille à cet instant car il semblait nerveux et il ne sortait pas la main de sa poche de veste… J'entends encore mon Jiminy Cricket: "Arrête Camille, tu divagues, il t'a toujours dit catégoriquement qu'il ne voulait pas se marier. Tu vas être déçue, tu fantasmes encore".

Nous voilà devant le lac plongé dans la pénombre. Je remarque que Thibaud ne regarde pas le paysage comme moi mais ne me quitte pas des yeux… C'est là qu'il a posé un genou par terre et m'a demandée en mariage. J'ai été tellement surprise que je répétais "non, non, c'est pas vrai"! Avant de me blottir dans ses bras et de lui dire que, bien sûr, c'est un grand OUI!

Nous avons passé le reste de notre séjour dans une bulle, à faire toutes sortes de projets, à imaginer l'annoncer à nos proches et au bonheur que cette journée nous procurera.


Craquant non? Ces jeunes lovers se diront oui cette année et j'aurais le plaisir d'être présente pour immortaliser leur jour-J!

#yay!