Dis-moi oui #9... Avec Ludivine et Thomas

Chaque dimanche, nous retrouvons le témoignage intime et sincère de la demande en mariage d'un couple qui a décidé de se dire oui. Aujourd’hui, c'est Ludivine et Thomas qui m'ont raconté de quelle manière ils ont décidé de s'unir.


Thomas :

C’était en mars 2011, le 11 mars plus précisément.
Cela faisait plus de 2 ans que nous étions ensemble et j’avais envie de « marquer le coup ».
Lu et moi en avions déjà parlé … sans vraiment en parler du « mariage » mais je me suis dit : « bon allez, faut que je prenne les devants ! Fonce ! »

Prenons un endroit que nous aimons tous les 2 : Livigno ( lieu de nos vacances de sports d’hiver en Italie )

La veille de ma demande, elle part skier avec une autre partie du groupe d’amis.
Go ! C’est maintenant que je dois entrer en action pour trouver LA bague.
Quand on se baladait dans le village, il y avait toujours cette bijouterie assez typique mais moderne à la fois où elle adorait rentrer … où on avait l’impression de descendre dans une grotte de part sa déco ( bijouterie dans le sous-sol avec de la roche sur les murs ).

Cette-fois-ci, je rentre seul et repère le modèle sur lequel elle avait louché et espérait peut-être porter un jour … ? :-)
Le bijoutier m’emballe tout cela proprement et me glisse une mini-carte.
Cette carte, elle était la bienvenue car c’est la dessus que j’allais formuler ma demande.

Comment vais-je faire ? Jusqu’au dernier moment je pensais faire ma demande sur la piste de ski ou sur un télésiège :-) …courageux le gaillard mais ne sachant pas comment j’allais gérer le moment ( oui, un peu émotif, le petit ! ) et comment elle allait réagir, il aurait été débile de paumer la bague dans la montagne enneigée !

Finalement, je décide de la jouer tranquille.

Le jour-J, je pars skier avec elle le matin. L’après-midi, nous décidons de rentrer en ski à l’hôtel.

Comme chaque soir, nous allions manger dans le restaurant de l’hôtel avec la famille et les amis. Pendant qu’elle se préparait, j’avais mis dans le coup le personnel de salle pour apporter le paquet en même temps que le dessert …
avec un morceau de Billy Paul mais chanté par Michael Bublé ( Me and Mrs Jones, musique qui avait sa petite histoire pour nous ).

En descendant pour aller manger, elle me fait remarquer que j’avais les mains humides. Je réponds : « Euh non tout va bien, je me suis surement pris un coup de soleil et j’ai chaud ! » :-D
Pas mal stressé, j’avoue. Du mal à manger lors du repas ( alors que je suis un bon mangeur ), Ludivine s’inquiète de mon état de santé :-D

Arrivé au dessert, après des minutes d’attente qui m’ont paru des heures, la lumière se tamise. La musique se lance et je vois qu’elle croit qu’on fête l’anniversaire de quelqu’un dans le resto. Elle entend Bublé chanter, me regarde, et on lui apporte son « dessert » avec une serviette par dessus. Étonnée, elle ne s’attend toujours pas à ce qu’elle va recevoir et pour ma part, j’ai le souffle coupé! C’est là que je remercie la mini-carte du paquet écrite auparavant qui va me donner un fameux coup de pouce pour formuler ma demande ! « A l’attention de la future Mme Blasioli, Veux-tu devenir ma femme ? »

Ses yeux commencent à pétiller, elle a du mal à ouvrir le paquet, tout le monde nous regarde et moi je ne bouge plus car je suis assez ému … et là elle ne dit rien !

Trop impatient, je lui demande : « tout va bien ? tu as lu le mot ? ta réponse ? » :-D

C’est là qu’on tombe dans les bras l’un de l’autre et qu’elle me dit le « OUI » !


Ludivine :

Février 2009, nos premières vacances ensemble, Tom me fait découvrir le ski et j’accroche totalement.
 
Vacances de carnaval 2011, une semaine de ski à Livigno (Italie) tant attendue, comblée par une demande inattendue….!
 
Cette année là, les meilleures conditions pour skier étaient réunies: neige en abondance & un soleil radieux!
 
Jeudi 11 mars 2011:
 
Sur les pistes dès 9H30, on savoure, on profite de ce que nous offre la montagne.
Midi, pause casse-croûte sur les pistes, on déguste un bon petit plat typique de la région quand j’aperçois au loin des transats à notre disposition J Là, c’est “l’appel du transat”…. Et la petite sieste au soleil s’impose!
 
A notre réveil, nous décidons de descendre encore quelques pistes pour finalement rentrer à l’hôtel directement en ski…
 
Ce retour fût assez périlleux car j’étais encore novice et Tom m’emmène dans ce que j’appelle du “hors piste” c-à-d de la poudreuse!
 
Je râle, j’ai envie de déchausser (mais ce serait pire!), je lui dit qu’il est complètement fou et inconscient de m’emmener dans de tels chemins car je ne ne maîtrise pas encore!
 
Je lui dit que je le déteste et encore plus quand il se moque de moi!
Oui, il se marre et ça m’agace! Ce que je ne savais pas et ce qui pouvait justifier sa réaction, c’est qu’il allait me demander en mariage quelques heures plus tard…
 
Finalement, j’arrive entière & à bonne destination… direction la douche, je me prépare pour aller souper.
 
En arrivant dans le restaurant, nous nous prenons la main et je constate que ses mains sont moites, il me dit:”j’ai chaud, je crois que j’ai pris trop le soleil cette aprem ;-)”.
 
Au moment du dessert, les lumières de la salle du resto de l’hotel se tamisent… Je me dis qu’il va y avoir un anniversaire quelques tables plus loin… Puis la musique du resto change et le son va plus fort, Me and Mrs Jones chantée par Michaël Bublé (mon crooner préféré) :-) ET Là, “mon dessert” m’arrive sous le nez mais …. ce n’est pas ce que j’ai demandé : un plateau recouvert d’une serviette rouge en tissu qui cache une carte et une jolie boîte! Le serveur s’en va… Je regarde autour de moi et tous nos amis et la famille me regarde, limite, ils ne respirent plus! Tom, lui a les yeux brillants et est sans voix.
En une fraction de seconde, je rassemble tous les éléments pour me dire : lumières tamisées + Michaël Bublé + ceux qui m’entourent qui ne réagissent plus = Non,c’est ça?! Lu, tu délires… alors je soulève cette serviette et je découvre une carte “ A l’attention de la future madame Blasioli, veux-tu devenir ma femme? “ J’ouvre la boîte et tombe sur un magnifique écrin qui cache une merveilleuse bague, LA BAGUE!
 
Je m’agrippe au cou de Tom, émue et lui glisse ma réponse : OUI!
 
Les bouchons de champagne ont retentis, nous avons fêté cela…. J’ai prévenu mes parents par téléphone et j’ai fondu en larmes.!
 
Toute la soirée, je suis restée figée à regarder cette bague à mon doigt, MA bague!
 
Une année et demi de préparatifs plus tard, s’en est suivi notre mariage de rêve!


Emouvant non? Ces jeunes lovers se sont dis OUI en août 2012 ( et immortalisés par le talentueux Benjamin Brolet).

Photo : Benjamin Brolet

Photo : Benjamin Brolet

Photo : Benjamin Brolet

Photo : Benjamin Brolet

Photo : Benjamin Brolet

Photo : Benjamin Brolet

Photo : Benjamin Brolet

Photo : Benjamin Brolet