Dis moi oui #4... Avec Aurélie et Antoine

"Dis-moi oui" est une nouvelle série hebdomadaire du blog.
Chaque dimanche, nous retrouvons le témoignage intime et sincère de la demande en mariage d'un couple qui a décidé de se dire oui. Aujourd’hui, c'est Aurélie d'Ante Scriptum et Antoine, son mari, qui m'ont raconté de quelle manière ils ont décidé de s'unir.


unnamed-2.jpg
unnamed.jpg

 

Antoine :

Aurélie et moi avions décidé à la base de pas se marier ou plus tard, quand la vie serait plus calme, avec nos enfants, ...
Mais depuis quelques mois (apres des vacances en Corse avec ma famille, j'ai su qu'elle resterait très longtemps à mes côtés) j'avais changé d'avis et je savais quand je voulais lui demander.
Son anniversaire est une date importante pour elle… En Octobre, elle répète déjà "Hé mais c'est bientôt mon anniversaire!"
D'où l'idée de rendre cette date encore plus importante, mais cette fois, pour nous deux :) Mais je suis nul en organisation, je reporte toujours tout au dernier moment!
J'avais imaginé un repas dans un sous-bois préparé par un ami, avec bougies, ect.
Mais même la veille, je n'avais toujours pas LA bague.

Heureusement je savais ce que je voulais …
Je suis très "esprit de famille" et je ne me voyais rien offrir d'autre qu'une bague qui ressemble à celle de ma maman…
Oui je sais, ça fait femmelette ;) Tant pis!

Pour faire diversion, je suis allé chercher des cupcakes d'anniversaire pour le goûter
qu'on dégusterait avec notre ami et associé Xavier et nos stagiaires (on travaille ensemble Auré & moi) et j'ai feint être tombé dans les embouts'
Et j'ai trouvé la bague dans la première bijouterie dont j'ai poussé la porte…
Comme quoi, l'urgence me réussi :)
Je tremblais de nervosité, les deux vendeuses se sont bien amusées !

Une fois la bague en poche (J'avais l'impression que tout le monde voyait la bosse de la boîte dans ma veste) tout s'est enchaîné, je me suis rappelé d'un super parc ou des amis avaient organisé leur dîner de mariage (qu'on immortalisait derrière l'appareil).

Je propose à Aurélie de prendre un repas chinois à emporter …
Oui, à partir de ce moment la, je ne sais plus ce que je fais, hein!
Un chinois … bonjour le romantisme !

On arrive au parc, et là: horreur dans ma tête, la grille est fermée !
J'ai cru que j'allais mourir sur place…
Impossible de faire demi-tour … Je tire sur la grille un bon coup, et elle s'ouvre !
Miracle … Elle doit faire 3 mètres de haut mais elle me laisse entrer!! Brave grille, je te bénirai jusqu'à mes vieux jours!

Du coup, c'est encore plus gai … on est seuls dans ce parc fermé … Ça devient enfin romantique!
Au milieu du parc se trouve une roseraie avec des bancs, on va donc déguster notre repas avec un super coucher de soleil, sur un petit banc, isolés au milieu de la verdure…
Moi, je touche pas à mon repas, ou je fais semblant: estomac noué! Fort, très fort!
Il doit encore y avoir des beignets de crevettes dans la haie d'ailleurs … Je les jetais discrètement pour pas manger :) Stress quand tu nous tiens !

Pour le moment fatidique, je l'emmène au milieu de la roseraie (pas en fleur vu qu'on est en avril mais le coucher de soleil était magnifique) et je lui demande de se retourner. J'avais plusieurs cadeaux à lui donner.
Elle se retourne une fois, deux fois, et à la troisième j'avais un genou à terre :)
Delivrance!  Ouf, elle a dit oui après quelques cris et sanglots…


Aurélie:

Le jour où Antoine m'a fait sa demande, c'était le jour de mes 29 ans.

Comme on travaille ensemble, dans l'après-midi, il est parti commander des cupcakes pour fêter ça avec les collègues. Je trouvais que cette petite course était longue et je m'en voulais qu'il soit dans les bouchons pour des gâteaux… (il était en fait en train de choisir la bague mais ça je l'ai su plus tard).
Le goûter était délicieux et je passais une super journée d'anniversaire.

Après le boulot, il me propose de passer dans mon resto thaï préféré (il dit toujours "ton chinois"…) et d'emporter des plats à déguster dans un parc qu'on avait découvert lors du mariage d'amis l'été précédent. Super plan. J'aime ce programme imprévu !
Antoine me semble nerveux. Souriant mais nerveux. Je me dis que ce petit pic-nic lui fera le plus grand bien après cette journée de boulot bien remplie.

Arrivés à l'entrée du parc, on se rend compte que la grille est fermée. Antoine insiste et profite d'un cadenas un peu lâche pour pousser la grille et nous faire entrer… seuls.
Il est 19 heures le parc est comme endormi et la brume s'installe... nous profitons d'une ambiance "tombée du jour" superbe et magique.

Tout est parfait sauf qu'il ne mange pas… Il finit par me dire qu'il faut impérativement que j'aille au centre de la roseraie et que je ferme les yeux…  Là, je comprends qu'il a un cadeau d'anniversaire.
Sauf que non, quand je me retourne, mon amoureux est un genoux à terre, me tend une sublime bague et me dit les mots les plus doux. Le sentiment est indescriptible. Une explosion d'émotions.

Je ne m'y attendais pas du tout! On parlait de mariage mais pour nos 40 ou 50 ans quand on aurait des enfants…

Après avoir ri et pleuré en même temps, j'ai réalisé qu'on allait se marier. Se marier…

On a quitté ce parc sur un petit nuage duquel on n'est toujours pas descendus presque 2 ans après.

unnamed-1.jpg